Bla bla


J’ai noté que l’avocat porte-parole de Marine Le Pen
s’appelle Wallerand de Saint Just.
Je trouve que ça claque, ça fait chevalier des temps anciens.
La France, quoi.
Viande-halal-le-front-national-dit-avoir-depose-plainte

Côté armée américaine, ce n’était pas très malin de brûler des Corans,
vu tous les dérapages qui ont déja été commis.
Je m’étonne qu’ils ne s’attachent pas à éviter ce type de bévues.
L’armée américaine connue  pour sa capacité à mener des guerres
ou des opérations multidimensionnelles sabote elle-même les volets
sociaux et idéologiques avec des crimes, des bévues et des idioties
en Afghanistan et en Irak.

Pour autant, je me demande en quoi il est dramatique de bruler un Coran, une Bible ou autre, sans intention de nuire, parmi divers documents.
Ce n’est probablement pas très fin mais de là à constituer un crime…
Troisieme-jour-d-emeutes-anti-americaines-en-afghanistan

J’ai faim.
Je terminerai plus tard.

3 réflexions sur “Bla bla

  1. Tu vois je préfère ce papier à celui que tu as fait juste après sur Dati / Berra. Pouquoi ?
    Ici, tu proposes ton analyse sur la bêtise de l’armée américaine, dans le second tu reprends la nouvelle.

    Tu as fait un papier sur Bachar El Assad la semaine dernière. J’aimerais ton analyse sur le silence du FN, le soutien russe, l’impact qu’aurait l’effondrement du régime vis a vis du Liban, d’Israel, des fondamentalistes.

    Voilà quelques pistes sur ce que j’aime ou aimerais lire sur ton blog 🙂

    J'aime

  2. Cher Paperback writer, je te remercie pour ton commentaire motivant.
    En effet, il vient de me faire me relever d’un bond pour m’asseoir correctement. Jusque-là j’étais avachie, à moitié couchée, dans une position ridicule sur le canapé-lit que je n’ai pas quitté depuis hier soir, entre flemmardise, faim et manque de résolution.

    Ce sont les motifs qui m’ont conduite à me contenter de balancer à la figure des promeneurs quelques unes des informations et distractions qui ont retenu mon attention, déçue et frustrée par une pizza fadasse, anesthésiée par l’afflux de sérotonine (à faire confirmer par un spécialiste) post crèmes glacées et honteuse de ma propension aux dépenses inutiles, ma faiblesse face à la nourriture et mon renoncement devant la possibilité d’un futur plaisir presque immédiat, compensateur de mon insatisfaction chronique.

    Je suis souvent paresseuse, j’ai souvent faim et encore plus souvent envie de manger, deux états qui ont tendance à paralyser mon cerveau déja ramolli par la léthargie qui m’accapare régulièrement.

    J’espère te rassurer en te disant que je réfléchis plus qu’il n’y paraît (tu sembles déja le savoir) seulement la paresse, le fatalisme et la timidité l’emportent souvent donc je ne livre pas toutes mes pensées.

    Je vais tâcher d’utiliser ton message comme le stimuli qu’il est afin de proposer mieux que du copier-coller.

    J'aime

Laisser un commentaire - Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s