World Vision

  

Regarde ma triste main coupée

Détachée de mon corps ensanglanté

Aux doigts assemblés de ma naissance

Qui ont vécu mon enfance et ma jeunesse

 

Regarde ce morceau de mon corps jeté

Qui finit dans la gueule du chien affamé

Entre ses dents friand régal de mes doigts

Devant mon regard plongé dans l’émoi

 

Regarde mon moignon qui te regarde

Dans la souffrance de la dure cicatrice

Qui refuse de saluer ton petit grade

Malgré la supériorité de ta conscience

 

Regarde mon membre sauvagement amputé

Éternel souvenir de ton orgueil mentionné

De ma condition courageuse de brave indigné

Qui regrette sans joie ses doigts sectionnés

 

Regarde ce bout de moignon sans main

Dans la rondeur de son nouveau destin

Qui admire la finesse de ta sale main

Dans la plénitude de ton ingratitude sans fin.

 

Bernard NKOUNKOU

View original post

Une réflexion sur “

Laisser un commentaire - Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s