Paris 1er, Rue des deux boules, Brasserie Benjamin 1933


Photos prises juste au-dessus de la sortie N° 7 Métro Châtelet.

 

C’est grossier mais les deux boules m’ont bien amusée en attendant mon cousin et la brasserie m’a émue parce que mon grand-père s’appelait Benjamin et il est né en 1933.

Je venais voir mon cousin rencontré il y a peu dont je connaissais l’existence, sans plus.

J’avais rencontré son petit frère il y a quelques années et puis plus rien.

Début mai j’ai su le lien de parenté qui nous unit et je n’en reviens pas d’apprendre ce genre d’information seulement en 2013. Sa grand-mère était la demi-sœur du demi-frère de ma grand-mère. En gros nos grand-mères étaient quasiment sœurs et je l’apprends seulement maintenant alors que ma grand-mère a quand même vécu 94 ans.

 

De la même façon j’ai appris en 2000 que la sœur aînée de mon père était sa demi-sœur (ce n’est pas une question de demi, d’autant que justement je n’ai jamais perçu de différence de traitement de la part de ma grand-mère ni des autres membres de la fratrie, mais il y a une perte d’informations phénoménale sur notre arbre généalogique).

Vous me direz, ma grand-mère venait d’assister aux obsèques de sa demi-sœur décédée quelques semaines avant qu’elles se rencontrent pour la première fois.

Quelques années auparavant j’avais appris l’existence en chair et en os (et même rencontré) un frère et des sœurs de mon grand-père qu’on avait passés sous silence ou dont on m’avait dit qu’ils étaient morts.

Va comprendre.

 

Je fréquente moins la famille de mon père que celle de ma mère, je n’aime pas tout le monde d’un côté ou de l’autre et réciproquement mais je trouve étrange qu’on cache certaines personnes et qu’on n’explique pas les choses.

Mon père s’énerve (ce qui est rare chez lui) qu’en je fais des reproches à ce sujet mais ça me choque vraiment.

Pour le coup chez mon père quand on vous présente un cousin c’est un cousin et puis c’est tout, on ne donne pas forcément de détails. Généralement les cousins vous expliquent les liens de parenté quand ils découvrent que vous ne les connaissiez pas eux-mêmes mais ils ne sont pas toujours au courant de tout.

 

DSCF4150 DSCF4151 DSCF4153 DSCF4154 DSCF4156 DSCF4157 DSCF4158 DSCF4161 DSCF4163 DSCF4165 DSCF4166 DSCF4167 DSCF4169

6 réflexions sur “Paris 1er, Rue des deux boules, Brasserie Benjamin 1933

Laisser un commentaire - Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s