Anthony Weiner : pourquoi certains hommes ont-ils besoin de montrer leur sexe?/ Anthony Weiner : why does some men need to show their sex?


Pour ceux qui ne sont pas au courant voici des liens :
Anthony Weiner encore rattrapé par des photos sexuelles (Libération)
Anthony Weiner renfile son pantalon et file sa démission (Libération)
nytimes.com/weiner-timeline-of-apologies  (The New York Times)
Mr. Weiner and the Elusive Truth (The New York Times)

En bref M. Weiner a envoyé des photos de lui en tenue légère et en érection à une jeune femme sur internet, ça s’est su, il a du quitter le Congrès il y a deux ans et voilà qu’une nouvelle affaire du même type refait surface, avec du nu en plus, pendant que Monsieur mène campagne pour devenir maire de New-York.

Jusque là il était en tête des sondages mais la presse le prie dorénavant de bien vouloir se retirer de la course.
D’abord ça me fait de la peine pour lui, pour sa famille, pour les démocrates, ensuite ça me fait penser à Dominique Strauss-Khan puis à tous ces hommes qui éprouvent l’irrépressible besoin de montrer leur pénis à qui veut ou pas et à ceux encore plus nombreux qui se sentent obligés de vous dire à quel point il est gros sans même que vous leur ayez demandé quoi que ce soit, sachant qu’en plus à côté de ça ils sont généralement « normaux » par la suite (quand vous y avez un accès illimité ou presque). Certains peuvent poser quelques questions au début d’une relation pour savoir ce que vous pensez de la chose, si elle vous semble à la hauteur de leurs prétentions et de vos aspirations puis cela s’estompe très vite et le sexe peut même carrément devenir un sujet très tabou.

Cela me questionne encore plus sur cette habitude toute masculine de se vanter et de montrer son pénis en désordre.
Il ne s’agit même pas tant des excités érotomanes qu’on peut croiser dans les transports en commun ou dans la rue, qui se frottent compulsivement contre vous et sont visiblement dérangés.
Quoiqu’ils partagent certainement une partie de la problématique, je m’intéresse surtout aux hommes apparemment et même réellement « biens sous tous rapports », qui ne sont à priori pas malades, qui sont éduqués, insérés, parfois très en vue et qui ne résistent pas à cette attraction parfois fatale.

 

Pourquoi?
Et est-ce que c’est un besoin humain que l’éducation avec l’influence des religions et des philosophies nous a fait taire?

Est-ce un besoin spécifiquement masculin? Est-ce que les femmes le partagent également mais se censurent plus que les hommes? (Le seul cas féminin dont je me souvienne est celui de Laure Manaudou dont les photos prise par son ancien petit-ami (si je ne m’abuse) ont été rendues publiques par un tiers  sans son accord).
Y a-t-il- une prévalence plus grande de ce type de phénomènes chez les personnes publiques, particulièrement les politiques ou bien sont-ils simplement plus médiatisés?
Les auteurs ont-ils l’impression que c’est banal, que cela ne peut pas poser problème, qu’ils ne risquent rien (quand bien même celui ou celle qui reçoit les images via un média ou direct ne le souhaite pas)?
Pourquoi les hommes parlent-ils autant de leur pénis aux personnes avec lesquelles ils sont susceptibles d’entretenir ultérieurement une relation amoureuse ou sexuelle?

Je note que bien souvent c’est principalement ou uniquement le pénis qui est cité et montré. Pourquoi pas le reste?

J’ai dit précédemment avoir de la peine sans parler de celles qui ont reçu les photos.
En fait je ne ressens pas de peine pour elles. Non que je nie qu’elles aient pu être choquées (mais pas forcément).
Ce n’est pas un manque d’empathie, simplement c’est celui qui provoque la situation et son entourage qui m’inspirent de la tristesse.

En écrivant je me demande s’il y a une notion de sexisme (mais ça peut arriver avec des personnes homosexuelles), de chosification de l’autre, de volonté de domination ou de manque de respect pour quelqu’un dont on considère consciemment ou non qu’il est là pour voir, entendre et assouvir vos désirs qu’il le veuille ou non, qu’il en aie envie ou non.

Serait-ce une façon de provoquer le désir de l’autre? De se rendre désirable comme dans une parade amoureuse comme on l’observe chez les animaux et les humains (sous des formes généralement un peu plus subtiles)?

Qu’en pensez-vous, avez-vous des réponses, des idées?

 

 

IN ENGLISH

 

Please kindly notice that this is just a raw translation by Google.

I didn’t  worked on it after.

 

For those who are not aware of the following links:
Anthony Weiner still overtaken by sexual photos (Liberation)
Anthony Weiner Renfile his pants and file his resignation (Liberation)
nytimes.com / weiner-timeline-of-apologies (The New York Times)
Mr. Weiner and the Elusive Truth (The New York Times)

 
In short Mr. Weiner sent pictures of him scantily clad and erect a young woman on the internet, it is known, he had to leave the Congress two years ago and now a new similar case resurfaced with naked addition, while Mr. campaigning to become mayor of New York.
Until then he was leading in the polls but the press now to kindly withdraw from the race.
First it makes me sad for him, for his family, for the Democrats, then it makes me think of Dominique Strauss-Khan and all those men who have the urge to show their penis to anyone who wants or not and many more who feel compelled to tell you how big it is without you asked them anything, knowing that more besides that they are generally « normal » later ( when you have unlimited access or almost). Some may ask a few questions at the beginning of a relationship to know what you think of it, if you think it is up to their claims and aspirations then it fades very quickly and sex can become downright very taboo subject.
It asks me more about this habit all men to brag and show his penis disorder.
It is not even as excited erotomaniacs you can cross in transit or in the street, who compulsively rub against you and are visibly disturbed.
Although they certainly share some of the problems, I am especially interested in men and apparently even really « property in all respects, » which are not a priori patients, who are educated, inserted, sometimes very prominent and that not resist the attraction sometimes fatal.

Why?
And is that it is a human need that education with the influence of religions and philosophies we have been silenced?
Is it a specifically male need? Do women also share the censor but more than men? (The only female if I remember is that Laure Manaudou with photos taken by her former boyfriend (if I remember correctly) were made public by a third party without his consent).
Is there a greater prevalence of such phenomena in public people, especially political or are they just more publicized?
The authors have the impression that it is trivial, it is not a problem, they do not risk anything (even one who receives images via media or do not wish to live)?
Why men do they speak much of their penis to people with whom they are likely to maintain a romantic or sexual relationship later?
I note that in many cases it is primarily or only the penis that is quoted and shown. Why not the rest?
I said earlier have trouble not to mention those who received the photos.
In fact I do not feel sorry for them. Not that I deny that they could be shocked (but not necessarily).
It is not a lack of empathy, just what is causing the situation and his surroundings that inspire me sadness.

 

In writing I wonder if there is a notion of sexism (but it can happen with gay people), objectification of the other, of the desire to dominate or lack of respect for someone who is consciously or unconsciously consider he is there to see, hear and satisfy your desires like it or not, he wanted to have or not.

Could this be a way to trigger the desire of the other? To make it desirable as a courtship as observed in animals and humans (in forms usually a little more subtle)?

What do you think, do you have any answers, any ideas?

 

 

Anthony Weiner

16 réflexions sur “Anthony Weiner : pourquoi certains hommes ont-ils besoin de montrer leur sexe?/ Anthony Weiner : why does some men need to show their sex?

  1. Parfois j’ai l’impression de vivre sur une autre planète, car je suis complètement passée à côté de cette actualité pourtant… énorme !
    Outre mon ignorance toute innocente (;-)!) je dois avouer que je n’ai aucune idée de ce qui peut motiver ce type de comportements. Si on considère que l’homme (et la femme) est un animal, c’est le seul animal (à ma connaissance) qui ait ce genre de pratique. Tu me diras que les autres animaux ne portent pas de vêtements, certes. Mais les autres animaux ne sortent leur sexe que pour se reproduire. L’homme est le seul (avec le dauphin) à faire l’amour par plaisir. La conclusion de tout cela ? Peut-être une besoin primaire de se retrouver sans vêtements, plus fort chez l’homme que la femme… Bon, je ne sais pas si ce commentaire est vraiment utile, puisqu’il ne fait pas vraiment avancer les choses ! Sur ce, bonne soirée !

    J'aime

    • Il y a des animaux qui font pareil.
      Je crois que les gens qui font ça ne veulent pas tant être nus que vraiment montrer leurs parties génitales. On peut être nu sans mettre son pénis en exergue or ce n’est pas ce qu’ils font. Quand ils se déshabillent c’est pour qu’on le voie. Et souvent sur les photos on ne voit pas le corps entier mais des gros plans.
      Je me demande si le plaisir vient du fait de déshabiller cette partie, du fait que quelqu’un la voie, qu’il la voie sans l’avoir demandé ou que ce soit une transgression?

      Ton commentaire est loin d’être inutile, merci.

      J'aime

  2. Ok ok, il y a plusieurs problématiques et ou questions soulevées, dans ton article (questions très intéressantes au passage, à commencer par le titre), donc y répondre à chaud, sans réfléchir au préalable s’avère délicat. Il serait intéressant de savoir s’il s’agit d’un phénomène généralisé chez tous les hommes, mais il est beaucoup plus difficile de savoir ce qui passe dans la vie de « citoyens lambdas » que dans celle de personnalités médiatisées (premier point). Chose vraie, il y a eu l’affaire Manaudou, ce qui sous-entend déjà, que les hommes ne sont pas les seuls à s’y adonner (même s’ils semblent toutefois, détenir la palme de ces activités). Et d’après les discussions et les photos (dans tel) que l’on a eu à nous mettre sous le nez, pour nous démontrer on cite « que les femmes aussi peuvent être des chaudasses », nous attestons ce n’est pas un phénomène typiquement masculin et ce n’est pas une pratique exclusive aux personnes connues. Il semble aussi, qu’il s’agisse d’une pratique liée à l’excitation et l’expression du désir sexuel (Manaudou il s’agissait des photos destinées à son homme de l’époque et apparemment pour ce monsieur, à une relation consommée ou non avec une tierce personne).
    En ce qui concerne « ces hommes biens sous tous rapports », une caractéristique commune se dessine, ce sont des hommes de pouvoir, des cols blancs aux postes à grandes responsabilités (etc.) ils jouissent donc d’une sécurité matérielle (et tout ce que ça implique), qui souvent donnent à ces messieurs, un sentiment de toute puissance… Comme dirait la mère de l’une de nous « Il y a bon nombre de fous, de malades, habillés en costume 3 pièces »
    Qui peut dire, s’il s’agit d’attitudes que l’on fait taire? En réalité, les orgies et la quête du plaisir sexuel sans limite, existait déjà à l’antiquité, dans les sphères du pouvoir et des gens de la haute notamment, donc « afficher » son sexe (à notre humble avis) ne doit pas dater d’aujourd’hui.
    S’agissant de la question de jeux d’ados boutonneux du genre « J’en ai une grosse », il s’agit très souvent d’hommes complexés qui s’ignorent, ils éprouvent ainsi le besoin de démontrer leur virilité de façon ostentatoire et stupide, la virilité chez eux ne passant que par la taille du sexe (au secours!!!).
    Concernant la notion de sexisme et de chosification de l’être, on a pas très bien saisi, ton point de vue? En matière de chosification de l’être, rapport dominant dominé, c’est également très présent chez les hétéros…
    Et pour finir, ta compassion envers ce monsieur et sa famille et non envers la femme, est un droit, mais que nous ne partageons pas! Tous ces hommes, savent qu’ils sont très médiatisés, d’autant plus que lorsque l’on brigue ce genre de postes (tous les coups sont permis entre les candidats, ils ont des équipes qui cherchent comment nuire à la réputation des adversaires etc.), il est donc impossible que ce genre d’actes, de pratiques ne soient su un jour et jetés en pâture à la presse. Mais bon sang, à force des scandales, ils pourraient commencer, à réfléchir un peu! A moins qu’il s’agisse d’une addiction trop forte, dans quel cas il conviendrait de consulter, mais autrement, il faut qu’ils arrêtent de pécher par égo (en pensant qu’eux sont plus intelligents, malins, que tous les autres et ne se feront jamais prendre).
    Nous n’avons donc aucune compassion pour cet homme, ni pour la femme s’il s’agissait d’un acte consenti et nous pensons bien sûr, à la famille.
    Désolées, pour ce roman 🙂

    J'aime

    • Hello,

      Merci pour cette réponse fournie.
      Je vais prendre le temps de la relire et d’y répondre ce soir ou demain mais je veux d’ores et déja dire que lorsque que je dis que j’ai de la peine pour M. Weiner et ses proches, pour lui en particulier c’est de l’empathie mais pas forcément de la sympathie, je ne le dédouane pas, je ne le prends pas pour une victime mais je crois qu’il souffre de quelque chose qui l’emmène à se saborder.
      Les personnes qui ont reçu ses photos je ne les néglige pas, je ne sais pas si elles étaient d’accord pour les recevoir ou non, et même quand on n’est pas d’accord, que ça nous choque et qu’on le garde en tête, ce n’est pas dramatique, ça ne bousille pas votre vie. Pour l’avoir vécu plus d’une fois (en photo et en vrai) je me suis dit il est fou ou quoi, c’est un gros con, oh la la il est peut-être un peu pervers, c’est drôle, il se la pète, bref même quand c’est désagréable ce n’est pas un drame.

      J'aime

      • Oki…fournie lol on s’est un peu lâché, comme d’hab… désolées. Mais nous sommes d’accord sur le fait, que cet homme a certainement un problème… Xo

        J'aime

    • Hello girls,
      J’avais raison de ne pas m’inquiéter pour la destinataire des images.
      Ca ne l’a pas traumatisée, elle s’est lancée dans le porno il y a quelques jours en se servant de l’histoire. Elle se déshabille pour la raconter avant de se masturber devant la caméra et elle est contente!

      J'aime

  3. A reblogué ceci sur and commented:
    Est-ce un phénomène exclusivement masculin, lié aux hommes de pouvoir (médiatisés)? Est-ce par péché d’ego? Impression d’impunité, de toute puissance? Est-ce addiction trop forte? Réponse ou élément de réponse dans cet article, joignez-vous à la réflexion.

    J'aime

  4. Si les exhibitionnistes sont quasiment tous des hommes c’est que les hommes ont quelque chose à montrer.
    Leurs organes sexuels sont a l’extérieur du corps alors que ceux des femmes sont à l’intérieur.
    Cela induit nombre de comportement ostentatoires, typiquement masculins où le sexe est remplacé par divers objets (petite bite, grande bagnole).

    J'aime

Laisser un commentaire - Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s