Coucou les chatons! Hello kitties!


Coucou les chatons!

 
…Bien que je n’aime pas les chats.
Il semblerait qu’il soit inconcevable en Europe de ne pas aimer les chats mais je le reconnais.
Sachez que mon désamour pour ces boules de poils est très modéré quand on sait que quelqu’un que je connais bien n’hésite pas à tuer ceux des voisins mais non sans les avoir dûment prévenus trois fois qu’elle sévirait si leurs chats continuaient à venir pisser dans son jardin (ça fait jaunir le gazon or elle y tient) et danser sur le toit de sa buanderie (c’est très agaçant à 2h00 du matin). C’est pareil pour les moutons qui broutent ses plantes devant le portail. Exécution.

 
Et maintenant je me demande si je ne devrais pas supprimer les lignes qui précèdent mais « j’assume!« . Allez!
Vous avez remarqué comme les gens assument tout et n’importe quoi ces derniers temps?
Ce, du plus insignifiant (« Ouais je fais des tartines confiture et pâte d’arachide » -soit-disant beurre de cacahuètes pour les américains et les français qui regardent trop de séries américaines– « et j’assume ».
« Un noir c’est qu’un singe qui parle », « Mais fermes-là face de citron, Quoi? Tu veux te plaindre? J’assume! »
Tout ceci au risque d’affaiblir la force de cette expression à court terme.
Je plaide coupable mais partiellement. Seulement partiellement parce que sérieusement, bien que cela ne soit pas un problème majeur à l’échelle internationale, je constate depuis au moins longtemps qu’il est très mal vu en Europe de ne pas aimer les chats, les chiens (j’ai surtout peur) et ne pas accepter de se faire lécher par tout ce petit monde. J’ai donc l’impression de prendre un vrai risque en le disant (bon, enfin, les anciens savent que je l’ai déja dit ici).
Je ne m’attends pas à finir en prison mais je pourrais me faire houspiller et traiter de noms d’oiseaux. Des gens pourraient venir hurler sous mes fenêtres. Ne dites pas que j’exagère!

 
Je vous rassure, je parviens tout de même à entretenir des relations très correctes avec des possesseurs de chats. Peut-être faudrait-il dire maîtres, d’ailleurs?
Il y a même quelques chats pour lesquels j’ai fini par avoir de l’affection.
Authentique comme dirait mon père!
Et là je suis en train de penser qu’en fait je suis comme les gens qui lâchent « J’aime pas les étrangers mais toi ça va, t’es pas comme les autres chinois ». Ça marche aussi avec Roms, africains, noirs, polonais, arabes, musulmans et j’en passe.

 
Pour en revenir à l’histoire de beurre de cacahuètes, remarquez comme c’est tellement plus vendeur quand on convertit l’expression américaine plutôt que d’utiliser le français pâte d’arachide avec tout ce que cela comporte de référence à l’Afrique (soit zéro sexitude).
Étrange, non?
Alors oui, pour les puristes, le beurre de cacahuètes en général n’équivaut pas exactement à la pâte d’arachides (sans aucun additif, même pas de sel) en termes de composition, de consistance et de goût mais c’est souvent comparable pour les produits industriels. Cela reste à prouver mais il me semble tout de même que la pâte d’arachide même industrielle reste meilleure pour la santé que le beurre de cacahuètes.

 
J’en profite pour confesser avoir tenté un mix Nutella-confiture le week-end dernier. Dingue, j’ai fait ma rebelle!
C’était juste après avoir accusé mon hôtesse de prendre des risques inconsidérés avec une telle association.
Oui, cette espèce de phrase est un peu bizarre, je reconnais par la même occasion divers problèmes grammaticaux et syntaxiques dans ce billet et en général.

 
Je ne sais pas si cela vous arrive mais plus je vieillis (Ô tristesse, Ô cruauté!) plus grammaire, orthographe et conjugaison se dégradent. J’ai l’impression qu’elles partent en courant.
Sans me vanter, j’étais connue et reconnue pour mon excellente maîtrise de ces trois notions mais depuis environ trois ans je me surprends à commettre des énormités scandaleuses à tel point que je me demande si c’est bien moi qui ai écris ça. Étant entendu que je suis seule dans l’appartement, dans la pièce, et au contrôle du PC ou du stylo, hélas, oui. Peut-être ne sommes-nous pas seuls dans ma tête, à creuser. Maintenant que j’y pense, cela me rappelle que mon père me reprochait périodiquement d’avoir une araignée au plafond, avec un air tout à la fois dépité et désabusé certains jours, moqueur d’autres fois.

 
J’ai trois pistes pour expliquer ce phénomène d’effritement grammatical (je connais quelques autres victimes) :
– la pagaille ambiante (« croive, croiye », etc.) nous perturbe et finit par nous faire douter d’une part et nous entraîner vers le bas d’autre part
– nous sommes sur-sollicités en permanence du coup moins concentrés sur le respect des règles de base et plus attachés à délivrer un produit rapidement
– le cerveau vieillit sauvagement et les conséquences deviennent visibles.

Je me drape dans ce qu’il me reste de dignité linguistique en attendant vos avis.

 
Tout ça pour vous dire que je vous remercie de continuer à me visiter, me soutenir et me parler.
Je suis touchée que vous restiez alors que moi je suis presque partie, abandonnant quasiment mon domicile.

Je voudrais également vous dire que je vais faire en sorte de répondre à vos commentaires mais je ne pourrai pas répondre à tous individuellement donc je vous demande de l’indulgence pour ces futures messages groupés.
Je vais aussi essayer d’être présente plus souvent avant de retrouver un rythme soutenu-anarchique comme auparavant.
J’irai également vous voir plus souvent.
Sachez que j’ai un problème avec le bouton « J’aime« , que j’ai réalisé ce soir, il ne fonctionne plus lorsque je vais directement sur vos blogs en revanche il marche bien dans le lecteur (avec le risque que les « J’aime » apparaissent bien chez moi dans un premier temps pour disparaître sans jamais vous parvenir) mais WordPress m’affiche très peu d’articles dans ce lecteur, je ne peux pas remonter très loin.

 
Je vous embrasse en vous remerciant pour votre présence curieuse et affectueuse.
Délé

tumblr_l9kfmdPfMN1qdhysqo1_400_large

12 réflexions sur “Coucou les chatons! Hello kitties!

  1. Je suis contente de te lire à nouveau !
    Lorsque j’écris à l’aide d’un clavier, je fais des fautes énormes (de la « simple » coquille à la faute d’orthographe) que je ne ferais jamais à l’écrit (je ne fais jamais de coquilles à l’écrit, par exemple). Je vois plusieurs explications à cela : mauvaise maîtrise du clavier (je tape lentement et comme si j’avais deux mains gauches) ; et mauvaise relecture à l’écran.
    Pour y remédier, j’imprime chaque document important pour le relire sur une feuille de papier (j’avoue ne pas toujours le faire pour les billets du blog, car ma consommation de papier doublerait), et j’ai acheté un Bled trois Bescherelle (orthographe, grammaire et conjugaison). Il reste parfois des erreurs, mais moins.
    Je me souviens également que dans mon ancien travail, pas un document ne partait avant trois relectures. Et pourtant, malgré trois regards différents, il arrivait parfait qu’une ou deux fautes demeurent… Mais c’était exceptionnel !

    J'aime

  2. Moi j’adore les chats, miss, mais je te pardonne.
    Pour le Nutella j’avais tenté, il y a longtemps le mélange avec de la crème fraiche.
    Délicieux, mais ça c’était avant…
    Je suis toujours ton blog quoique pas assez ponctuellement.
    Mais j’aime et il m’arrive parfois d’appeler mon ami pour lui montrer, par exemple, un article de mode particulièrement intéressant.
    Toujours avec toi.

    J'aime

    • Mais si je vieillis! J’ai carrément peur de mourir parfois.
      Je suis contente que cette publication te réjouisses.
      Ça fait un bien fou de se sentir aimée. Je suis loin de ton blog et du mien en ce moment mais près du cœur.
      Bisous.

      J'aime

      • Tout le monde vieillit mais tu as de la marge 😀
        La peur de la mort nous assaille tous mais l’échéance donne aussi de la valeur à la vie.
        Si tu es occupée, peu importent les blogs, touchée d’être près de ton coeur, c’est réciproque.
        Bisous

        J'aime

  3. Re Miss Délé! Comme tu le sais, c’est bientôt noël^^ La création de la boite et la commercialisation étant prévue pour 2014, nous avons eu envie de chouchouter et remercier notre lectrice et soutien de la première heure, à savoir… TOI 🙂 Donc, si tu es intéressée, nous voulons t’offrir un t-shirt de ton choix (pour toi ou simplement à offrir). Nous ferons un post très bientôt, avec les t-shirts proposés et les tailles dispo. En attente de ta réponse, bonne soirée 😉

    J'aime

Laisser un commentaire - Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s