Love Never Felt So Good


Avant, je n’aimais pas le « Michaeljacksonnage » ambiant. Je suis un pur produit des sonorités afro-américaines des années 90! Mike Jackson n’était pourtant pas mon Grand Kif ! Mais ça c’était avant !

« Love never felt so good » en feat non pas avec Justine Eklou, ma tendre amie, ni Hans Justinov mon frère de la franche biererie, mais avec Justin Timberlake (le bout de bois du lac).

LOVE NEVER FELT SO GOOD (Feat Justin Timberlake)

J’aime cette chanson parce que d’abord son titre contient le participe passé qui est encore le prétérit du verbe « to feel » Feel – Felt… truc de irregular verbs là qui nous a tous traumatisé (bienvenue à la thérapie de group de ceux que le English Teacher has beeen dégoûté de l’anglais).

Le clip est l’exemple même de la nouvelle corde tissée au bout de l’ancienne, Michael Jackson malgré qu’il ne soit plus de ce monde, y chante (« chanter au-delà de l’au-delà« , beurk, jeu de mot pléonasmique)… et puis les visages y respirent quand même du bonheur, tant de sourires s’attardant sur ces gueules multiraciales (black or white disait Michael ! ) qui vienennt faire chacune leur part de la musique et disparaissent.

Love never felt so good?

Il y a deux nuits, j’ai posé mes lèvres dans le cou d’une personne de sexe opposé. Le prétérit du verbe « to feel » n’en était que mieux ressenti en ce moment-là.

2 réflexions sur “Love Never Felt So Good

Laisser un commentaire - Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s