Berko, le test


La fine équipe d’amatrices de cheesecakes s’est rendue chez Berko (rue Rambuteau, Paris) à l’instigation de Mademoiselle S (et après plusieurs rendez-vous ratés avec cette enseigne)

 

Bilan négatif

 

Mademoiselle S

Habituée des lieux, elle a pris deux parts de cheesecakes et une part de rainbow cake qu’elle a bien aimé sauf la crème au beurre (j’ai goûté, cake OK sans plus, je n’irai pas en racheter, crème affreuse au goût « cheap » genre vilaine fin de série industrielle. Je ne sais pas qui fait ça, ni pourquoi ni comment mais ce n’est pas bon du tout, une insulte à la pâtisserie).

S. a également apprécié le cheesecake surmonté de d’amandes et noisettes quoique trop mou. Idem pour le second.

La partie supérieure croustillante (mais pas assez pour moi) est bonne sans être révolutionnaire.

Elle retournera en chercher.

 

 

Mademoiselle A (et Mini Missy qui n’a pas encore droit au cheesecake)

Je ne sais pas combien de parts mais Miss a été déçue : manque de saveur et de caractère surtout pour la spécialité au Spéculoos (auxquels nous vouons quasiment un culte; quiconque fait du mal aux Spéculoos est notre ennemi, c’est dit!).

 

 

Mademoiselle Au

Pas assez de goût, mollasson, peu d’intérêt.

 

 

Ma soeur a pu goûter au Spéculoos et au chocolat blanc : terrible déception, c’est nul et méchant!

 

 

Moi-même

1 part de cheesecake nature, 1 part de chocolat blanc framboise, 1 part de Spéculoos : tout est trop mou mou mou mou mou mou mou, voire détrempé (les bases), c’est flasque, c’est triste, pfffffff.

Nature : pas assez de goût hormis l’impression de la présence de lait concentré

 

Chocolat blanc : donc officiellement il y avait du chocolat dedans? Mouais, 2 bons points toutefois, une espèce de crème fouettée au goût agréable (on ne s’emballe pas pour autant, cousine de la crème au beurre) ainsi que le goût et la texture de framboise quand on mange les parties concernées

Spéculoos :  un crime!

Tristesse et désolation pour récidive grave dans la mollesse et le manque de saveur.

 

 

Berko.fr

 

Les autres –

– Boutique très exiguë, pas jolie, pas accueillante, froide, inadaptée pour la dégustation sur place et semble manquer de nettoyage par endroits

– Personnel tristounet et apparemment blasé qui ne donne pas envie

– Aucun cheesecake ne dégageait le moindre petit parfum agréable

– Ça fait cher la part (4 à 7 euros je crois)

 

Le +

Certains gâteaux sont mignons (et encore les cupcakes ressemblent souvent à des bouses, c’est grossier dans l’ensemble, bien moins joli que sur les photos)

 

 

Conclusion : ce n’est pas bon, c’est surfait.

 

Suite à une accumulation de dégustations malheureuses je lance un appel pour que les gens arrêtent de faire des cheesecakes complètements nuls, c’est authentiquement déprimant!

 

Les amateurs ont intérêt à ce que ça ne courre pas les rues mais que ce soit bon quand on s’en offre un.

 

Les filles, si vous voulez apporter des précisions, commentez!

 

 

8 réflexions sur “Berko, le test

  1. Wahou! Je trouve ce billet un peu fort …
    Je n’ai pas été au temple du cheesecake aux USA aka « The Cheesecake Factory » mais pour ceux que j’ai pu manger là-bas ou à Londres, je ne suis pas tombée systématiquement sur des cheesecake dont la partie inférieure est forcément croustillante mis à part… Celui de Starbucks!!
    Je n’irai pas jusqu’à dire que Berko sert le meilleur cheesecake de Paris mais il reste correct quand on compare avec notre expérience chez Marks & Spencer…
    Ma question: le cheesecake de tes rêves existe t’il ou est-ce un fantasme??!! 😉😉😉

    J'aime

    • J’ai l’impression qu’il n’existe plus mon dream cheesecake et je préfère celui de Marks and Spencer!

      Berko est vraiment nul pour moi.
      Goûter toi que j’ai oublié qu’il y avait du cheesecake dans le réfrigérateur. C’est la première fois de ma vie que ça m’arrive.

      Je souligne à la fin, que nombreux sont les mauvais cheesecakes. C’est à la mode, tout le monde veut en faire et la plupart les font mal.

      Je n’ai aimé aucun de ceux que j’ai mangé ces dernières semaines.
      Celui de Prêt à manger que j’aimais beaucoup à changé. Il ressemble maintenant à un flan.
      Starbucks reste correct. C’était mon préféré mais il est de moins en moins bon. Certains restaurants en servent des bons.

      La tarte au citron de Gu etait formidable mais je ne la trouve plus. Ce qu’ils appellent cheesecake qui y ressemble moins que la tarte est dessous mais c’est bon.

      Jaime que la base soit croustillante pour autant, je peux accepter qu’elle ne le soit pas, si c’est bon.
      De plus, entre le grillé et le détrempé il y a de la marge pour faire quelque chose de correct.

      J'aime

Laisser un commentaire - Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s