Dans ma tête cette nuit


Je ne sais pas s’il faut dire bonjour ou bonsoir alors je passe.

 

Cette nuit, comme trop souvent, impossible de dormir alors je pense à des trucs, à moins que ce soient ces trucs qui m’empêchent de dormir.

Hier j’ai lu sur un blog ou un autre compte que je suis, qu’une blogueuse ne parvenant pas à s’endormir se demandait notamment si les manchots (ou les pingouins) ont des genoux.

Eh bien je me le demande aussi, tout en lorgnant vaguement un épisode de « Echapées Belles » sur France 5, dans lequel il est question de disparition de la morue à Terre-Neuve, à priori le genre d’endroit où je n’irai jamais à moins d’y être forcée ou de faire une crise de démence.

Hyper déprimant vu de loin.

Le nom est pourtant excitant, « Terre-Neuve », pour prendre un nouveau départ, voir des choses excitantes, rencontrer des gens formidables, mais non, pas envie.

 

Pas envie de sortir non plus, pourtant je suis dans la prétendue plus belle ville du monde.

Et puis si on pouvait détailler ce concept de plus belle ville, plus belle avenue, etc.

A quoi ça rime?

Certes il y a des endroits particulièrement moches mais de là à décréter que tel quartier est le plus beau du monde ou quoi…c’est bien audacieux, péremptoire, arrogant, incongru et romantique diront certains qui sentent frisonner dans leur cou un vent d’absolu et de perfection qui les emmène à croire qu’un endroit peut être assurément le plus beau du monde.

 

Bref, j’ai envie de sucre.

Comme souvent, j’ai essayé d’arrondir les angles avec un thé pêche-cassis additionné de sucrettes Canderel à la vanille. L’ensemble est un peu entêtant mais ça se boit.

Avant ça j’avais dîné (et cuisiné) du je ne sais quoi de boeuf aux oignons (bien meilleur que la dernière fois avec Miss Conceptualistic).

Pourquoi j’en parle, je ne sais pas. Je relève néanmoins que je ne cuisine plus rien de sérieux depuis longtemps alors que j’aime cuisiner. Ou bien j’aimais? Peut-on cesser d’aimer cuisiner?

J’ai envie de cuisiner pendant les prochaines 48 heures mais je sens que l’envie est ténue, filante, cassante, éphémère. Bizarre.

Moi qui n’aime rien autant que manger (m’en fous s’il y a des contestataires!) je me déclare, et sincèrement, souvent fatiguée de manger.

L’un n’empêche pas l’autre peut-être mais cela me paraît tout de même étrange.

Je me demande quelquefois si je suis blasée, fatiguée de tout, revenue de tout, n’ayant pourtant pas fait grand chose, ni tout vu.

Ceux qui me fréquentent au quotidien savent par exemple qu les crimes qui d’ordinaire retournent l’estomac d’un individu normalement constitué peinent désormais à m’émouvoir, je ne me fatigue plus pour grand chose, tout ou presque m’ennuie, je zappe, je ne cesse de me plaindre que plus le nombre de chaînes de télévision augmente, moins il y a à voir, je ne regarde plus les journaux télévisés, ni les chaînes d’information (rarement). Un mort de plus ou de moins, finalement?

 

Mais, j’ai envie de plein de choses : des fleurs, un hammam à Marrakech, le parfum de l’ambre, celui du musc, une fête…

J’adorerais organiser une fête pendant laquelle le chocolat coulerait à flots, chaud ou tiède, en paillettes ou en copeaux, on se roulerait dedans, on glisserait, on en mangerait, on en reprendrait. Décadence (;-)).

 

Je vous l’ai dit, j’aime manger, et le sucre.

 

 

 

Vous dormez?

Vous pensez à quelque chose?

 

 

13 réflexions sur “Dans ma tête cette nuit

  1. Hello miss Ayo dele, ce vide m’arrive souvent… J’appelle ça la blazitude…. Quand cela survient il faut absolument que je me ressaisisse sinon ça tourne en désespérance…. Je pense que c’est vraiment amblematique de notre société ou tt va à 10000 à l’heure et où chaque minute doit être comblee et rentabilisée. Ça donne le tournis. Perso quand je m’arrête un peu c’est la que ces deux sentiments surviennent. De mon côté rien de grave et d’irreversible, juste tenter de se reconnecter avec la réalité. Pour le coup la fête avec la fontaine au chocolat ça marche, j’en suis :)!

    Aimé par 3 people

    • La « blazitude »…. je l’adopte.
      Merci pour ta réponse.
      Effectivement je suis « à l’arrêt » en ce moment.
      Je me par moments que je devrais faire ceci ou cela… mais rien. Je reste immobile.
      Allez on se bouge!

      Je te mets sur la liste des invités à la fête avec plaisir!

      Bonne journée!
      Des bisous.

      Aimé par 2 people

  2. Hello Miss,
    Pour ma part contrairement à la pensée de Miss Yochocolat, je prends le temps qu’il faut : je ne vis plus à 10000 à l’heure.
    Je pense que tu as besoin de quelque chose de nouveau, de sentir l’air d’ailleurs, de te retrouver. Peut-être une nouvelle passion? Un petit cocooning ? Ou un petite bousculade amicale pour te motiver à croquer la vie ?

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Notes,

      Je vais réfléchir.
      Peut-être ai-je à la fois besoin de ralentir tout en étant déstabilisée par la baisse de régime.

      Tu as raison sur le besoin de prendre l’air d’ailleurs. A organiser.
      Pour ce qui est des passions, j’ai plutôt envie de faire revivre les anciennes. C’est peut-être dû à ma blazitude mais aucune nouveauté ne me tente particulièrement.

      Ah la la!
      Je te dirai si je me lance dans quelque chose.

      Bisous.

      Aimé par 1 personne

  3. Non, je ne dors pas non plus et en profite pour te lire. Même pas triste, puisque tu continues à avoir des envies…
    Les coups de blues ont parfois du bon, encore faut-il s’accepter dans cet état… une remise en question ? Si tu le sens…
    Bisous, Miss

    Aimé par 2 people

  4. Coucou Élisabeth
    Ravie de te lire.
    En fait je suis comme engourdie d’une part et traversée par moult pensées d’autre part.

    Je viens de décider d’abord de faire la liste de ce qui est important à penser pour m’aider à mettre le reste de côté puis de trouver des solutions à certains problèmes.

    Réfléchir à ce qui mérite de rester dans ma tête sera l’occasion d’une remise en question.

    J’espère que tu vas bien et je te souhaite une bonne après-midi.

    Bisous.

    Aimé par 2 people

  5. Pas facile cette « blazitude » comme dit @yochocolat
    Ressentir ce grand vide qui gagne du terrain alors que « certaines » envies sont toujours là mais que… bof on ne se bouge plus le popotin pour les réaliser 🙄 😳
    Et ben non même pas honte na! 😛 Faut pas (oui y a quand même des obligations -style administationistique- de notre société pfff.. mais bon)

    Ce ne serait pas, par hasard, le lâcher du « faire » (et en plus : toujours plus, toujours plus vite 😦 ) pour l’attrapage de « l’Être », du chaque « chose en son temps », pas de plan sur la comète, on se focalise sur tout de suite et demain ? Et bien demain c’est demain ! 😉
    Oui pas facile quand on nous a appris le contraire et que toute la société nous pousse à faire, faire, faire sans réfléchir! Si on ne fait pas on des has been, des foutus, des bons à foutre à la poubelle.Et puis quoi t’encore grrrr 😉

    Moi je te suis dans ton combat du « faut pas pousser » hein 😉 :° Par contre comme toi le sucre ouille…. c’est addictif ce truc :/ Ça c’est parce qu’on veut combler le vide du « faire », la culpabilité du « ne plus faire tout le temps »… Faut pas se laisser avoir, par contre le chocolat ça d’accord 😉 🙂 🙂
    Bisousssssssssss 🙂

    Aimé par 2 people

    • Hello Catherine,

      Je vois que ma future fête chocolatée est tentante. Ça me fait plaisir.

      Je vais en faire moins pour l’instant, me concentrer sur quelques objectifs prioritaires.

      En matière administrative je suis une grande phobique. Je laisse couler jusqu’à des points de non retour….
      Et puis ça me rend malade d’expliquer à des gens facture à l’appui que oui j’ai payé ceci er en voici la preuve et qu’ils persistent à me répondre non vous n’avez pas payé…..

      Enfin….

      Quoi de prévu ce week-end?

      Aimé par 2 people

      • Je relis surtout. Des essais pour la plus part, car j’ai besoin de me « rafraîchir » les idées 😉 [Georges Charpak : « Mémoires d’un déraciné, physicien, citoyen du monde » – Neale D. Walsch : « Conversation avec Dieu »] et aussi Harry Poter car dedans il y a plein de symbolique, de « leçons » de vie qui étaient normalement pour les ados 😉 et je dois retrouver des passages précis sur la « colère ». Je croise mes lectures 🙂 et bien sûr sur internet, vos blogs, des sites, des news.
        Et comme toi, j’ai d’autres livres en vue, mais j’ai que 4 z’yeux 😉 et surtout que 24 heures 😮 😀

        Aimé par 1 personne

  6. Chère Miss Ayodélé,
    J’adore ton article et heureusement que tu avais des insomnies, cela t’a permis de l’écrire ! Il est drôle, juste et profond à la fois. Et les questions que tu te poses, qui tournaient en rond dans ta tête sont sans doute l’expression d’un besoin de changement, d’un virage. Qu’en penses-tu ?
    Eh oui, assez dingue pour suivre ton blog original ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. Bonjour Yveline,
    Tu as raison, grand besoin de changement! Jai même identifié de sérieuses pistes mais c’est lent….

    Je me dis souvent que je suis folle mais il m’arrive d’en croiser qui sont encore plus dingues que moi, ça me rassure un peu. Sois tranquille!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire - Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s