Noire douleur


Il y a quelques temps je suis allée à l’hôpital à Dakar, pour récupérer des résultats d’analyses suite à une prise de sang.
Pendant que je patientais j’ai décidé de retirer mon pansement en douceur,  c’est à dire après avoir largement enduit la zone de crème hydratante, ce qui a attiré l’attention de l’équipe médicale qui m’a gentiment qualifiée de blanche, petite blanche,  toubab (blanche), fillette, petite fille, peureuse et d’autres.
Une technicienne m’a demandé pourquoi ce cérémonial,  j’ai répondu que c’était pour m’éviter de souffrir.

Ni une ni deux, une autre dame au demeurant très gentille avec moi pendant tout mon parcours est venue vers moi, m’a arraché le pansement, a ri et j’ai souffert pendant 4 ou 5 jours.
Elle m’a dit ben voilà il est enlevé ton pansement, ce n’est pas grave. Tu auras peut-être un peu mal mais bon, ce n’est rien.  Tu es une femme.

Et là une question m’est revenue en tête : mais pourquoi les femmes noires et le reste du monde avec elles croit-il qu’elles sont nées pour souffrir? Et souffrir plus que les autres.

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais c’est un syndrome qui me semble extrêmement répandu et qui perdure. J’ai même l’impression qu’après une remise en question il y a une vingtaine à une quinzaine d’années, quand la lutte contre l’excision s’est affirmée publiquement, le phénomène est reparti à la hausse.

Qu’on me qualifie de douillette ou d’autre chose,  je refuse de souffrir inutilement, d’autant plus que je suis une femme noire.
Je me suis remise de mon histoire de pansement mais d’autres ne réchappent pas des excisions, infibulations,  viols,  accouchements difficiles et violences conjugales.

Depuis je trimballe des pansements « de toubab » dans mon sac, faciles à poser et à retirer.
La fois suivante suivante un technicien m’a mis mon pansement « de toubab » et celle d’après je me suis fait avoir par une autre technicienne qui a dégainé le sien plus vite que son ombre mais je l’ai enlevé à ma façon.

Soit dit en passant,  j’ai aperçu des articles de presse décriant la proposition de médecins américains d’effectuer des excisions « minimalistes ».
Je ne les ai pas lus donc je ne peux guère m’exprimer plus qu’en disant le concept m’énerve déjà.
A lire posément.

Avez-vous lu sur ce sujet ou d’autres?
Qu’en dites-vous?

Des philosophes, des religieux et des médecins disserter depuis des millénaires sur les vertus de la douleur.
Je n’y crois pas, tant qu’on n’a rien fait de mal je ne vois pas de bonne raison de souffrir pour souffrir.

Vous aimez souffrir? Gratuitement?

4 réflexions sur “Noire douleur

  1. Le patriarcat fait que même certaines femmes reproduisent ce schéma : les femmes seraient nées pour souffrir ; en silence qui plus est. Ne pas se plaindre, ne pas chercher à changer la situation, car sinon tu fais le jeu des « blancs »…
    Et je ne parle même pas des douleurs spécifiquement liées aux femmes (accouchements, règles) qui ne sont JAMAIS prises au sérieux par le corps médical.  » Ça passera » « Ce n’est pas si grave » etc ..
    C’est désespérant …

    Aimé par 1 personne

    • Vraiment.
      Justement je traîne des douleurs depuis très longtemps dont on m’a toujours dit que cela n’avait rien de grave ou que je me faisais des films ou que ça devait me faire plaisir d’avoir mal. Je me considérais même commen folle.Eh ben non!

      Aimé par 1 personne

    • En écrivant il me vient à l’esprit que ce syndrome a peut-être également un rapport avec les sociétés tribales d’autant plus qu’elles ont connu des guerres dontbonnse souvient encore. Genre il y a pire que ton petit mal de ventre, les guerriers, les vrais souffrent en silence alors les petites bonnes femmes inutiles peuvent largement fermer leurs gueules.

      J'aime

Laisser un commentaire - Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s